Renforcer l’isolation des murs : une solution pour bénéficier d’un meilleur confort thermique

De nombreuses familles françaises se préoccupent à juste titre du montant de leurs factures de chauffage. Les fournisseurs d’énergie appliquent chaque année des augmentations tarifaires de l’ordre de 1 à 1 %. Pour limiter leurs dépenses mensuelles, les ménages ont donc intérêt à renforcer l’isolation de leurs maisons. Si la majorité des propriétaires se soucient uniquement des performances énergétiques de la toiture de leurs habitations, il a lieu de signaler que les murs méritent la même attention.

Pourquoi renforcer l’isolation des murs de son habitation ?

Dans le cadre d’une rénovation énergétique, la plupart des particuliers renforcent uniquement l’isolation de la toiture de leurs domiciles. Effectivement, cette structure est particulièrement propice aux déperditions de chaleur. Dans ce contexte, les principaux concernés négligent souvent les murs au profit du toit et des combles.

Les performances isolantes des murs déclinent toutefois avec le temps. Au fil des années, les isolants placés à l’intérieur des cloisons se détériorent à cause de l’infiltration de l’humidité. Cette détérioration survient plus ou moins rapidement selon la zone géographique où le bâtiment se trouve. Des malfaçons peuvent également accélérer ce processus.

Réaliser les travaux d’isolation nécessaires permettra aux particuliers de faire des économies d’énergie de l’ordre de 10%. Contrairement aux idées reçues, ces ouvrages restent simples à effectuer. Il s’agira principalement de mettre en place des isolants adéquats. Selon la configuration de la maison, plusieurs solutions s’offrent aux propriétaires. Néanmoins, on veillera à choisir un matériau compact pour ne pas réduire la surface habitable.

Aperçu sur les isolants en vente sur le marché

On retrouve sur le marché une grande variété de produits de ce type. Les isolants en vrac restent à ce jour les plus employés en raison de leur malléabilité. Ils s’utilisent dans différents travaux et permettent d’éliminer les pertes thermiques. Dans ce domaine, l’ouate de cellulose, la laine de chanvre et la fibre de bois restent une valeur sûre. Ces matériaux épousent parfaitement la forme du mur et comblent parfaitement les fissures. Par conséquent, ils donnent les moyens de créer une couche isolante étanche à l’air qui limitera efficacement les déperditions de chaleur. Plusieurs techniques de pose peuvent être envisagées. Néanmoins, le soufflage est aujourd’hui la méthode la plus employée en raison de sa praticité. Il suffira en effet de se servir d’une soufflerie adaptée pour obtenir la densité souhaitée.

Pour éviter l’emploi d’équipements coûteux, les intéressés ont aussi la possibilité d’opter pour des panneaux phoniques en liège expansé. Comme leur appellation le suggère, ces isolants ont également été conçus pour renforcer l’isolation phonique des murs. Au vu des exemples cités plus haut, il est clair que les particuliers privilégient les matières naturelles. Ces dernières sont effectivement bien plus saines pour les occupants. Ces matériaux ne dégagent aucune substance potentiellement dangereuse telle que les composés organiques volatils (COV). 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.