Tout savoir sur le fonctionnement d’un déshumidificateur

Il est tout à fait possible de maîtriser l’hygrométrie dans la maison grâce à un déshumidificateur. En effet, cet appareil est capable de supprimer l’air humide qui circule dans certaines pièces d’un bâtiment d’habitation. Bien entendu, il est important de comprendre le fonctionnement d’un déshumidificateuravant toute prise de décision. Le point dans cet article.

Comprendre le fonctionnement d’un déshumidificateur

De manière générale, le fonctionnement d’un déshumidificateur intègre un évaporateur réfrigéré pour transporter l’air humide aspiré dans la pièce. L’air sera refroidi sous le point de rosée. L’eau condense sur la surface froide de l’évaporateur avant de couler vers le réservoir pour être évacuée. L’air froid continue son chemin dans un condensateur chaud qui va le réchauffer avant d’être rejeté dans la pièce pour récupérer l’humidité à nouveau. Et c’est grâce à ce processus continu que le déshumidificateur permet d’améliorer la qualité de viedes occupants de la maison. Mais, son efficacité dépend du type de modèle utilisé.

D’un point de vue concret, le déshumidificateur joue plusieurs rôles dans un logement. Premièrement, c’est lui qui contrôle l’humidité intérieure grâce à l’hygromètre qu’il intègre. Deuxièmement, il a été conçu pour réguler la température ambiante intérieure. Techniquement, il s’arrêtera de manière automatique dès que la température ambiante est en dehors de la plage de fonctionnement (3-32 °C). Dans le cas contraire, il va réduire la valeur HR. Il faut toutefois retenir que de la glace peut se former sur la surface de l’évaporateur d’un déshumidificateur réduisant la performance de l’appareil. Mais grâce au dégivrage effectué à l’aide du gaz chaud dégagé par le compresseur permet d’éviter ce genre de problème.

Existe-t-il des différences entre le déshumidificateur à compresseur et le déshumidificateur dessiccateur ?

En effet, il existe deux grandes catégories de déshumidificateur sur le marché : le déshumidificateur à compression et le déshumidificateur dessiccateur. Bien entendu, ils fonctionnent de manière différente. Techniquement, le compresseur permet d’abaisser la température du condensateur à l’aide d’un gaz frigorigène. Un ventilateur se charge d’aspirer l’air humide. C’est le condensateur qui va transformer la vapeur contenue dans l’air ambiant en liquide avant de finir dans le réservoir de l’appareil. En tout cas, c’est la meilleure façon d’éviter la formation de buée d’eau sur les vitres durant la saison d’hiver. Ce processus permet également d’éliminer les gênes respiratoires.

De son côté, le déshumidificateur dessiccateur est capable de réguler la température intérieure d’une pièce tout en conservant la même puissance. Le niveau d’humidité qui s’y trouve ne risque pas de diminuer son efficacité. À noter qu’un déshumidificateur à dessiccation de 8 litres par jour peut contrôler l’hygrométrie dans une habitation de 90 m². Il suffit de le poser au bon endroit, de le mettre en marche et le problème d’humidité est réglé. Il ne reste plus qu’à acheter un déshumidificateur chez un fabricant de renom afin de profiter de tous les avantages offerts par cet appareil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.