Une véranda basse consommation

Les vérandas avaient autrefois mauvaise réputation en termes de consommation énergétique. Souvent vitrées et peu isolées, elles étaient soient inutilisées pendant l’hiver, soit agrémentées d’un chauffage d’appoint très gourmand en énergie. Et l’été, l’effet de serre les rendaient étouffantes.
Mais ce temps est révolu : aujourd’hui la véranda est une pièce à part entière, et à ce titre elle bénéficie des mêmes avantages thermiques que le reste de la maison! Cela passe par l’emploi de nouveaux matériaux de construction plus performants, mais aussi du recours à des accessoires tels que des stores adaptés.

Une véranda verte

Véranda BBCLes fabricants et professionnels de l’habitat proposent depuis quelques années des solutions véritablement innovantes, qui rendent la véranda agréable à utiliser tout au long de l’année, en réduisant par la même occasion ses dépenses énergétiques. Fini l’humidité et la condensation en hiver, terminé l’effet de serre en été!

Les avancées technologiques en matière d’isolation ont beaucoup contribué à ce nouveau concept de véranda basse consommation. L’isolation renforcée des vitrages et l’utilisation de profilés aluminium à rupture de pont thermique sont désormais des basiques incontournables dans la construction d’une véranda. On pourra y ajouter un système de ventilation, un chauffage et une climatisation appropriée ou encore une protection thermique afin de rendre cette pièce agréable quelle que soit la température extérieure.
Les progrès en matière d’automatisation ne sont pas négligeables non plus : un store qui s’ouvre et se ferme automatiquement selon le degré d’ensoleillement permettra de bénéficier de la chaleur du soleil en hiver, et d’éviter ses inconvénients en été.

La véranda d’aujourd’hui est donc résolument bioclimatique, équipée d’un vitrage qui conserve une température homogène, d’une toiture Haute Performance  qui améliore l’isolation thermique, d’un brise-soleil orientable et/ou d’un système d’occultation de la toiture.
Loin de représenter une perte d’énergie, la véranda du 21ème siècle apporte de vrais bénéfices thermiques à la maison. En hiver, elle peut même faire office de capteur d’énergie solaire qu’elle pourra restituer au reste du bâtiment. Dans ce cas, on préférera une orientation au sud afin de capter le maximum de rayons de soleil, et d’optimiser ainsi la production de cette énergie gratuite!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *