Véranda : tendances 2016

Véranda : quelles tendances pour 2016?

Esthétiques et fonctionnelles, les vérandas seront la grande tendance architecturale de 2016! Elles ne se contentent plus d’être une « pièce de secours » dans laquelle on entrepose les plantes pendant l’hiver, ou les chaussures et vêtements de la famille. Bien au contraire, la véranda devient une véritable pièce à vivre. Sa construction mérite donc une attention particulière, c’est pourquoi nous avons décortiqué pour vous les tendances qui devraient émerger dans les mois à venir.

Une architecture contemporaine

Véranda : tendances 2016Si tous les types de maisons peuvent aujourd’hui s’offrir une véranda, du chalet à la villa design, en passant par le pavillon ou la maison de maitre, on remarque qu’une architecture sobre et moderne est le plus souvent privilégiée. Celle-ci se caractérise notamment par un toit plat : cette innovation assez récente a l’avantage de permettre une excellente isolation, tant thermique qu’acoustique.
D’un point de vue architectural, une faible pente facilite en outre le positionnement sur une façade existante, généralement juste en dessous les fenêtres du premier étage.

Côté matériaux, la tendance est à l’aluminium. Aussi solide que flexible, celui-ci garantit une bonne résistance dans le temps, tout en s’adaptant bien à la plupart des architectures, qu’elles soient classiques ou plus modernes. Même les constructions les plus massives y trouvent leur compte, puisque l’aluminium permet d’alléger la structure.
Pour un effet plus authentique, le bois reste un incontournable, facile à intégrer dans un environnement naturel. L’acier, moins recherché, garde ses adeptes. Il apporte un certain cachet à la maison, avec une véranda aux faux airs de jardin d’hiver.

Tout comme la maison, la véranda se doit d’être écologique et peu gourmande en énergie. D’où le recours à une toiture photovoltaïque, à des doubles vitrages chauffants, ou encore à des rupteurs de ponts thermiques.

Un agrandissement de la maison

Il y a une cinquantaine d’années, la véranda était utilisée comme une sorte de transition entre la maison et l’extérieur. On y déposait le parapluie et les chaussures mouillées, on y rangeait les manteaux, voir quelques cartons. La décoration se résumait souvent à quelques plantes vertes que l’on ne pouvait mettre ailleurs.
Plus récemment, la véranda est devenue une pièce d’agrément. Un endroit agréable et confortable, destinée à recevoir, sorte de salon de jardin couvert. C’est pourquoi elle pouvait être considérée comme un luxe.
Ces dernières années, on remarque que la véranda tend à devenir une véritable pièce de vie, une prolongation indispensable de la maison. On la transforme ainsi en cuisine, en salle de jeux, voir en bureau ou en atelier. La véranda devient ainsi une façon simple d’agrandir l’habitation. Des nouveaux usages qui donnent tout leur sens à la généralisation des dispositifs chauffants et isolants, comme on a pu le voir précédemment.

Côté décoration intérieure, on privilégie en 2016 une certaine sobriété, en réponse au style contemporain de la structure.
Parmi les couleurs à la mode, on note le jaune moutarde, pour un effet très 60’s. A associer avec des teintes plus neutres, du gris ou du taupe, pour une ambiance dynamique et moderne. Le brun est apprécié également, pour donner une impression d’espace dans les vérandas de petites dimensions. Autre couleur très en vogue : le gris, qui apporte une atmosphère élégante à n’importe quel intérieur. A associer à du blanc pour un rendu très original, ou à une couleur vive pour un effet plus vitaminé.
Les meubles ont des lignes épurées, les textiles sont plutôt unis. Pour le confort, on hésite pas à jouer avec les coussins, les fauteuils confortables, les plaids moelleux.
Dans tous les cas, la véranda doit être lumineuse. On n’hésite donc pas, en plus des indispensables baies vitrées, à ajouter quelques éclairages plus ou moins discrets, qui mettront en valeur certains éléments de la pièce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *