Bon à savoir sur la toiture en ardoises

Vous avez une toiture à terminer ou à remplacer pour votre habitation. Vous avez plusieurs possibilités pour l’habiller. Il existe un grand nombre de possibilités pour habiller sa toiture : tuile, bois, verre, zinc, PCV. Il y a aussi l’ardoise.
La toiture en ardoises est devenue tendance actuellement. Solide et plutôt agréable à regarder surtout de loin, elle convient surtout aux toitures de forme arrondies ou plates. Elle répond à une sorte de tradition architecturale régionale.

Les qualités de l’ardoise

L’utilisation de l’ardoise est appréciée par les couvreurs professionnels. Elle s’est développée dans des régions comme la Bretagne, la Loire, les Ardennes ou même dans la région parisienne où ce matériaux existe.
L’ardoise peut se présenter sous plusieurs formes ; rectangle, écaille ou autres formes variées. Roche schisteuse, issue de carrières de schiste, l’ardoise est naturelle. L’ardoise synthétique existe et elle est vendue sur le marché. Non-poreuse et non gélive, imperméable, l’ardoise naturelle résiste à la pluie, à la neige et au soleil.

Couverture en ardoise

Les avantages du toit en ardoise

L’utilisation de l’ardoise naturelle présente de grands avantages. Le premier point fort est sa solidité et sa résistance aux intempéries. Avec un minimum d’entretien, la toiture en ardoises dure 100 ans.
La seconde raison qui incite les constructeurs à privilégier l’ardoise est son coût. L’ardoise n’est pas chère soit entre 60 euros et 65 euros le m². Ce matériau est des plus écologiques étant naturel.
Il est imbattable pour garantir l’étanchéité et l’isolation thermique.

La pose de la toiture en ardoise

La couverture en ardoise demande de l’application et de l’expérience. Il faut toujours faire appel à des couvreurs professionnels. La couverture de toiture en ardoises nécessite une charpente solide et adaptée car elle est lourde.
En règle générale, la pose peut se faire par clouage ou avec des crochets. Le couvreur utilise un cordeau pour tracer ses marques en fonction de la taille de l’ardoise.
Il doit ensuite réaliser l’arêtier qui est l’intersection entre deux versants de la toiture et en guise de noues, il peut utiliser une feuille métallique afin de renforcer l’étanchéité de cette zone. Il s’occupera également du faîtage.
Il est bon d’’entretenir le toit régulièrement. Avec le temps, l’ardoise produire les algues et des lichens qu’il faut enlever avec de l’algicide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *