Installation piscine

Les avantages d’une piscine coque polyester

Outre son côté pratique en été, une piscine peut embellir de manière significative l’extérieur d’une maison. Loin d’être réservé aux plus fortunés, ce type d’aménagement est désormais accessible à tout le monde. Actuellement, il existe plusieurs possibilités en la matière dont notamment la piscine coque polyester.

Abri de piscine : comment choisir le bon produit ?

Devenir l’heureux propriétaire d’un abri de piscine n’est pas une action anodine. En effet, cette dernière a un coût non-négligeable. Qui plus est, il est essentiel de choisir un produit de qualité : que cela soit pour l’aspect confort ou pour l’aspect sécuritaire. Alors, quels sont les différents modèles proposés ? Quels sont les prix ? Comment choisir ?

Bien organiser une soirée barbecue

Plus que quelques jours avant l’été! Et qui dit été dit saison des barbecues… Pour que vos soirées brochettes et grillages en plein air restent agréables et conviviales, suivez nos conseils… J-1 (ou un peu plus tôt encore si vous êtes prévoyants et organisés)

Sac isotherme

Un sac isotherme encore plus efficace!

Plus léger et plus esthétique qu’une glacière, le sac isotherme est incontournable pour conserver au frais le pique-nique et les boissons pendant l’été, mais aussi pour garder les repas au chaud en hiver. Ses capacités de conservation ne dépassent toutefois pas quelques heures, ce qui est parfois insuffisant lorsqu’on s’absente toute une journée. Heureusement, il existe des astuces pour optimiser les capacités des sacs isothermes! Des aliments bien frais Plus les produits stockés dans le sac isotherme seront froids, plus longtemps ils le resteront! Il faut donc éviter d’y mettre une bouteille d’eau ou une conserve tout juste sorties du placard. Mieux vaut placer les aliments au réfrigérateur plusieurs heures à l’avance, avant de les déposer dans le sac bien froids. Vous pouvez même transporter certains produits encore congelés (l’eau notammebt) : ils décongèleront le temps du voyage, tout en gardant une température basse dans le sac. Pensez alors à placer ces produits dans un sachet hermétique, afin d’éviter qu’ils n’inondent vos autres affaires en décongelant! Cela demande un peu de prévoyance, mais vous pourrez ainsi profiter de boissons et de salades bien fraîches même après plusieurs heures de transport!

Et vous, vous l’aimez comment votre barbecue?

Qui dit beaux jours, dit soirées barbecues et brochettes à volonté! Une habitude bien ancrée en France, les magasins de jardins et de mobilier extérieur vous le confirmeront : ils voient tous les ans leurs ventes de barbecues exploser pendant les mois d’été. Et pour beaucoup de Français, ces soirées s’accompagnent de traditions auxquelles ils ne dérogeraient pour rien au monde : pas de vrai barbecue sans des saucisses à griller et des chips! Les légumes en revanche sont boudés… De même, la plupart préfèrent une cuisson au charbon, certes plus parfumée et plus typique, mais aussi plus coûteuse au long terme que le barbecue électrique.

Un pique-nique réussi

Tout pour un pique-nique réussi!

En famille, entre amis ou en amoureux, qu’il est agréable de manger en pleine nature! Pour que ce moment convivial soit réussi, il faut toutefois le préparer en amont. Voici tout nos conseils pour ne rien oublier! Qu’est-ce qu’on mange? On peut opter pour le classique sandwich au jambon, pratique et économique, mais des variantes plus gourmandes sont possibles. Ainsi les cakes salés, quiches, terrines de poisson, poulets rôtis, tranches de viandes froides sont faciles à transporter et à manger avec les doigts en toutes circonstances! Pour un menu équilibré, on peut remplacer les chips par des assortiments de petits légumes crus (tomates cerises, fleurettes de chou-fleur, radis, jeunes carottes…) à tremper dans une mayonnaise ou une sauce au fromage blanc. Les salades composées sont une bonne alternative également, à condition de prévoir des assiettes et des couverts!

Barbecue de table

Le barbecue électrique, des grillades du jardin au salon

Petit budget, en appartement, pas doué avec les allumettes et le charbon? Le barbecue électrique est fait pour vous! Certes, il ne permet pas de faire cuire des pommes de terre dans la braise, et vos brochettes n’auront pas tout à fait le même goût que si elles avaient été grillées au charbon de bois, mais ce barbecue présente bien d’autres avantages. 1. Il est pratique Ce qu’on appelle barbecue électrique est en fait un grill chauffé par une résistance électrique. Il est bien plus facile à allumer qu’un barbecue classique au charbon, puisqu’il suffit de le brancher sur secteur, voir pour les modèles les plus complexes de pousser un bouton d’allumage. Plusieurs modèles existent : sur pieds, de table, à roulettes, en valisette…  Les plus pratiques restent tout de même les barbecues électriques à poser, que l’on peut installer au milieu de la table. Chacun pourra y faire cuire ses brochettes sans se déplacer : convivialité garantie! 2. Il est multi-tâches Si les plus bas de gamme (moins de 50 €) sont uniquement destinés à la cuisson, il existe des modèles plus luxueux (jusqu’à 600 €) équipés de plans de travail, d’un toit pour protéger la nourriture en cas de pluie, d’un tiroir pour ranger ses ustensiles, d’un wok, d’une pierrade, d’une plancha, etc. Certains barbecues électriques ressemblent à de vraies petites cuisines ambulantes! 3. Intérieur ou extérieur, c’est au choix! Contrairement aux barbecues au bois ou au charbon qui ne peuvent s’utiliser qu’en extérieur, les appareils électriques sont adaptés à tous les environnements. Dans la cuisine, au milieu du salon, sur un balcon en ville, dans le jardin ou au bord de la piscine, il s’installe où vous voulez! Avec une seule contrainte pour les utilisations extérieures : il faudra brancher une rallonge. Le barbecue électrique a été une vraie révolution pour les citadins, puisqu’il rend les grillades accessibles à tous, y compris à ceux qui ne disposent pas d’espace extérieur. Il est également très pratique en cas de mauvais temps! 4. Il est économique C’est le moins cher des barbecues, avec des modèles dès 20 €, et des appareils de qualité dès 60 €. Quelques conseils pour des grillades parfaites Le barbecue électrique ne s’utilise pas tout à fait comme à barbecue classique, essentiellement parce qu’il est plus long à chauffer et parce qu’il cuit moins vite. Mieux vaut donc le brancher longtemps à l’avance, et ne poser les aliments sur le grill que lorsque celui-ci est bien chaud. Ainsi ils seront saisis et n’attacheront pas. Par mesure d’hygiène, et pour prolonger la durée de vie de l’appareil, il faut nettoyer le barbecue après chaque utilisation en prenant bien soin de ne pas mouiller les branchements électriques. Un bon moyen d’éliminer les éventuels résidus est de faire chauffer le barbecue à très forte température pendant quelques minutes, couvercle fermé. Il suffira ensuite de brosser la grille avant qu’elle ne refroidisse. Vous êtes convaincu par le barbecue électrique? Il ne vous reste donc plus qu’à faire preuve d’imagination pour varier entre les grillades de viande, de poisson, de légumes et  même de fruits! Source images : www.top-marques.fr

Hamac La Siesta

Le hamac, pour une petite sieste en pleine nature

Parce qu’il faut beau, parce qu’on est en été, parce que c’est les vacances, j’ai envie de commencer ce webzine par un article sur le hamac. Sur un balcon, au bord de la plage, dans un jardin ombragé, le hamac est synonyme de détente et de relaxation : quoi de plus agréable qu’une sieste en pleine nature, au son des cigales, bercé par un vent léger… ? A condition de savoir accrocher correctement ce filet, et de s’y installer comme il faut, sinon le petit somme risque de se terminer de façon brutale, les quatre fers en l’air dans le sable ou, plus douloureux, sur le carrelage de la terrasse! Les systèmes actuels sont sécurisés afin d’éviter ce genre de mésaventure, mais mieux vaut tout de même prendre ses précautions… Règle n°1 : choisir le bon emplacement Optez pour un terrain plat et spacieux. La distance minimum conseillée entre les points d’ancrage d’un hamac classique est en effet de 2,70 m, pour une hauteur d’accrochage de 1,80 m à 2,50 m. Cela vous permettra de vous allonger confortablement dans votre lit suspendu, sans toucher le sol, mais sans en être trop éloigné non plus. Si vous ne disposez pas de la place nécessaire, un hamac chaise peut être une bonne alternative, puisqu’il n’exige qu’un seul point d’accroche (une poutre, une branche solide…). Celui-ci devra toutefois être suffisamment haut pour que le fond du fauteuil, une fois occupé, ne touche pas le sol. Règle n°2 : opter pour des ancrages fiables Évitez d’accrocher votre hamac à un store banne (qui risquerait de se décrocher) ou à un frêle arbuste (qui pourra se casser). Oubliez également le piquet simplement planté dans du sable, ou tout autre solution peut résistante : il en va de votre sécurité. Un tronc d’arbre ou le portique d’une balançoire pourront en revanche constituer de très bons supports. Plus fiable encore, la fixation murale (un crochet fixé au mur de la maison ou sur le poteau d’une terrasse), à condition de ne pas l’accrocher sur cloison en plâtre. Les structures métalliques ou en bois peuvent être pratiques également, puisqu’elles sont facilement déplaçables. Attention toutefois à les choisir assez hautes! Attention enfin à faire des nœuds solides, qui ne se décrocheront pas au premier mouvement! Règle n°3 : ne pas se tromper de hamac Tous les hamacs se ressemblent, croyez-vous? Hé bien non, il en existe une dizaine de modèles, adaptés aux différents modes d’utilisation. Parmi les principaux critères à prendre en compte, il y a tout d’abord le nombre d’utilisateurs. Hamac simple pour une personne, hamac double pour un couple, hamac familial pour accueillir adultes et enfants… les dimensions ne sont pas les même, ni la résistance. Attention à ne pas s’allonger à plusieurs dans un hamac prévu pour une seule personne, il risquerait de se rompre! Le mode d’utilisation est tout aussi important. Les « nomades » (randonneurs, motards…) qui transportent leur hamac dans un sac à dos opteront pour un modèle léger, facilement accrochable et décrochable. Le lieu d’installation peut également orienter votre choix. Un hamac régulièrement exposé au soleil devra être traité anti-UV. S’il est réservé à une utilisation intérieure, il devient un élément décoratif qui doit s’intégrer au reste de la pièce. Règle n°4 : ne pas s’allonger n’importe comment On ne se couche pas dans un hamac comme dans un lit. Deux positions sont conseillées : en diagonale, pour une stabilité et un confort optimal, ou roulé en boule dans le sens des cordes pour un « effet cocon ». L’essentiel est que le corps soit bien calé. Dans le cas contraire, des tensions pourraient survenir au niveau du dos ou de la nuque. Les plus réticents pourront commencer par se détendre dans un hamac chaise, la position assise étant plus sécurisante. Règle n°5 : ne pas oublier votre hamac sous la pluie Les hamacs, même de très bonne qualité, ne sont pas fait pour rester à l’extérieur en continu. Excessivement exposés à la pluie ou au soleil, ils s’useront plus vite. Mieux vaut donc rentrer son hamac à l’intérieur les jours de mauvais temps, ou lorsque vous ne l’utilisez pas. Les hamacs sont généralement lavables, en machine pour les modèles en toile, à la main pour les filets. Dans tous les cas, évitez de trop l’essorer pour ne pas emmêler les cordes. Vous savez maintenant tout sur les hamacs… il ne reste plus qu’à les tester! Source images : www.top-marques.fr