Quel matériau respectueux de l’environnement pour vos menuiseries extérieures ?

Le respect de l’environnement est aujourd’hui un critère indispensable dans le choix des menuiseries extérieures. Les matériaux ne doivent plus seulement être performants, ils doivent aussi être durables et recyclables.
Si certains matériaux ont, d’origine, une conception plus écologique que d’autres, les fabricants rivalisent d’innovation pour améliorer les performances environnementales des menuiseries extérieures.

Voici les avantages écologiques de chacun des principaux matériaux utilisés pour la fabrication de menuiseries extérieures.

Les menuiseries en bois

Le bois est bien sûr le seul matériau 100% naturel et renouvelable. Cela ne veut pas dire qu’il est forcément écologique pour autant !
Pour limiter l’empreinte environnementale, on choisira un bois local, issu d’une forêt française certifiée PEFC, plutôt qu’une essence exotique dont le transport impliquera d’importants rejets de gaz carbonique.

Si le bois est un matériau naturel, il implique l’utilisation de traitements contre l’humidité, les champignons, etc. Ces produits doivent être en phase aqueuse et sans solvant pour garantir un impact limité sur l’environnement.

Il convient également de se renseigner sur les démarches écologiques des fabricants : les déchets sont-ils valorisés (sous forme de copeaux par exemple) ? Comment sont traitées les eaux usées ?
Autant d’initiatives qui permettent de vérifier l’impact environnemental de ses menuiseries en bois !

Les menuiseries en aluminium

Considéré comme « le matériau de l’avenir », l’alu est un matériau à 99% recyclable sans perte de qualité. Sa fabrication intègre d’ailleurs de 30 à 40% de matière issue du recyclable, avec une émission de déchets proche de 0%.
Sa matière première, la bauxite, est la troisième ressource naturelle la plus présente sur terre.

On pourra objecter que la fabrication des menuiseries alu est une grande consommatrice d’énergie. Il s’agit toutefois majoritairement d’énergie hydraulique et non électrique.

Reste qu’un certain nombre de polluants (poussières…) sont émis lors que la production d’aluminium. On notera toutefois que les industries françaises s’impliquent pour réduire au maximum ces émissions potentiellement nocives.
Un important travail sur la réduction des gaz à effet de serre a notamment été mené, qui a conduit à une baisse de plus de 80%.

Les menuiseries en PVC

Elles se défendent moins bien que les autres menuiseries puisqu’elles proviennent de matériaux d’origine fossile et non renouvelables, le pétrole et le sel.

Toutefois, le PVC n’est pas à rejeter en bloc : entièrement recyclables, les menuiseries PVC offrent en outre d’excellentes performances thermiques.

On veillera par ailleurs à choisir un fabricant sensibilisé aux problématiques environnementales, qui utilise un pétrole 100% sans plomb et assure le recyclage de ses matériaux.

Alors, quelle menuiserie extérieure choisir ?

Quel que soit le matériau, n’oublions pas qu’une menuiserie extérieure durable est avant tout une menuiserie extérieure performante, qui permettra à ses usagers de réaliser de véritables économies énergétiques.

Il convient donc de bien vérifier que les fenêtres et les portes choisies respectent les normes en vigueur, et notamment présentent le meilleur coefficient d’isolation thermique possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.