Quelles plantes pour quelle véranda?

La véranda, entre serre et jardin d’hiver, est une pièce idéale pour faire pousser et conserver des plantes vertes. Toutefois, selon le degré d’isolation, de luminosité et de chauffage, toutes les plantes pourront ne pas s’y plaire. Pour ne pas vous tromper, voici quelques idées de plantations adaptées aux principaux types de vérandas.

Une véranda lumineuse et bien chauffée

Plante verteVotre véranda est une pièce à part entière. Récemment construite, elle est bien isolée, bien chauffée, dotée de grandes fenêtres, voire même d’un toit vitré. Hiver comme été, la température ne descend jamais en dessous des 18°C. Elle est parfaite pour accueillir des plantes tropicales ou des orchidées!
La majorité des plantes d’intérieur seront à leur aise dans ce type de véranda lumineuse, au climat agréable. Plantes grasses, palmiers ou ficus s’y plairont tout particulièrement, de même que les orchidées.
Pour que celles-ci prospèrent, pensez toutefois à respecter quelques règles. Les plantes tropicales ayant besoin d’un taux d’humidité assez élevé, il convient d’utiliser un humidificateur dans la pièce, ou de pulvériser régulièrement de l’eau douce sur les feuilles des plantes.
En été, il faudra ouvrir régulièrement les fenêtres afin d’aérer la véranda. En hiver, il convient d’éviter des courants d’air trop froid. Dans ce cas, un ventilateur fonctionnant quelques heures par jour permettra de créer des mouvements d’air.

Une véranda fraiche en hiver

Vous utilisez votre véranda essentiellement pendant les beaux jours. En hiver, elle est peu chauffée. Toutefois, elle est relativement bien isolée et/ou mitoyenne à la maison, la température n’y descend donc jamais en dessous de 10°C. Les plantes et fleurs méditerranéennes apprécieront ce climat chaud en été, plus frais (mais pas froid) en hiver.
Agrumes, bougainvillées, sauges, jasmins, se plairont dans ce type de véranda, de même que les palmiers. Vous pourrez également y prolonger de quelques semaines la durée de vie de vos herbes aromatiques en pots (basilic, estragon…).
Là aussi, des précautions sont à prendre, notamment pendant les mois les plus froids. Il faudra ainsi limiter l’arrosage (un toutes les 2 à 3 semaines sera suffisant), et éventuellement prévoir un chauffage d’appoint si la température descend ponctuellement sous les 10°C.

Une véranda non chauffée

Les vérandas les plus anciennes sont rarement équipées d’un double vitrage. Si en plus elles ne sont pas chauffées en hiver, la température y est très basse. Ce qui ne les empêchera pas d’accueillir bonsaïs, plantes aquatiques, et toutes autres plantes appréciant un répit hivernal. A condition toutefois que la pièce reste à l’abri du gel, avec une température ne descendant pas en dessous des 5°C.
Outre les bonsaïs et les espèces aquatiques, les oliviers en pot, les lauriers roses ou les papyrus apprécient de passer quelques mois dans une atmosphère fraiche, les pièces à vivre étant généralement trop chauffées pour ce type de plantes.
Hormis une aération régulière comme expliqué précédemment, il n’y a alors pas de précautions particulières à prendre. Sauf si la température flirte avec les négatives! Dans ce cas, couvrir les murs de la véranda avec du papier bulle ou recouvrir le sol de bottes de paille peut améliorer l’isolation. Si ce n’est pas suffisant, il faudra changer les plantes de pièces : des températures négatives, même pour une courte période, risqueraient de leurs être fatale!

1 commentaire sur “Quelles plantes pour quelle véranda?”

  1. Votre article tombe à pic, car j’étais justement en train de me demander quel genre de plantes j’allais acheter pour ma véranda lumineuses et bien chauffée. A moi les plantes tropicales.

    Merci pour cet article et bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.