Comment rénover sa maison à petits prix ?

Si votre maison a subi l’injure du temps et est en proie au délabrement, c’est probablement qu’une rénovation s’impose dans les meilleurs délais. En cas de niveau de délabrement avancé, c’est une rénovation lourde qu’il vous faudra ; elle consistera à refaire entièrement l’intérieur de la maison : la toiture, les murs, les revêtements du sol, les cloisons, les portes et fenêtres, l’installation électrique ainsi que la plomberie. Dans le cas contraire, il suffira juste d’une rénovation légère qui consistera à effectuer quelques réparations. Disons le tout de suite, la rénovation a un coût. Avant de vous lancer dans des travaux, il faut bien diagnostiquer l’état de délabrement de votre habitation et estimer en conséquence le budget qui sera nécessaire pour lancer les travaux de rénovation. Il est possible de rénover sa maison à petits prix et pour ce faire, nous vous livrons ici quelques astuces.

Evaluer et définir ses vrais besoins

Rénover sa maison à petits prix est l’objectif que visent tous les propriétaires. Si vous avez un petit budget et que vous ne pouvez pas vous permettre de grands de travaux, vous pouvez viser plus modestement des solutions de substitution telles que le replâtrage, le remplacement des portes, une belle tapisserie, un coup de peinture etc.

Si vous souhaitez réaliser de grands travaux, faites le listing de tous vos souhaits et classez-les par ordre de priorité afin d’éviter les dépenses inutiles. Il faudra ensuite élaborer un budget réaliste compte tenu de l’urgence des travaux à réaliser.

Réutiliser des matériaux et viser les promotions

Si vous vous engagez dans des travaux de rénovation, vous n’êtes pas obligé de tout changer ; certains matériaux peuvent être conservés. Par exemple, appliquer de la résine sur votre carrelage existant permet de leur redonner de l’éclat. Fouillez votre garage ou votre cave, pour vérifier les matériaux que vous avez déjà : planches de bois, carrelage, peinture. Renseignez-vous auprès de vos proches pour savoir s’il ne leur reste pas des matériaux non utilisés. Comparez les prix des magasins de bricolage et renseignez-vous pour savoir s’il n’y a pas des promotions pratiquées au niveau des magasins.

Faire une partie des travaux soi-même

Soyons clairs, il y a certains travaux sensibles qu’il va falloir impérativement confier à des professionnels. Il s’agit notamment des travaux d’électricité et de plomberie qui doivent être effectuées obligatoirement par des artisans qualifiés.  Toutefois, pour les travaux légers, tels que la peinture et les revêtements de sols,  vous pouvez les faire vous-même afin de réduire le coût des travaux de rénovation. Si vous réalisez les travaux vous-même, il vous faudra le matériel adéquat. Pensez à louer. Si ce n’est pas possible, achetez du matériel de bricolage de seconde main mais en bon état. Pour bien réaliser les travaux, vous pourrez suivre des tutoriels en ligne afin de glaner le maximum d’informations.

Engager des plombiers et des électriciens à moindre frais

Comme précisé plus haut, pour votre installation électrique et votre plomberie, vous devrez nécessairement faire appel à un professionnel compte tenu du caractère sensible de ce type de travaux. Engager des artisans professionnels pour la rénovation d’une habitation ne coûte pas toujours plus cher, contrairement aux idées reçues. Pour engager des plombiers et des électriciens spécialisés dans la rénovation, à moindre frais, il suffit de mettre en concurrence les devis et de bien négocier les tarifs de main d’œuvre. Demandez à vos artisans des devis détaillés, c’est sur cette base que vous pourrez négocier et c’est également sur cette base que vous pourrez comparer les offres des différents prestataires.

Demander des aides financières auprès de l’Etat

L’Etat propose un certain nombre d’aides et subventions pour les travaux de rénovation sous certaines conditions d’éligibilité. Vous serez par exemple éligible au crédit d’impôt au développement durable (CIDD devenu le CITE) si vous engagez des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique. Le CITE permet de déduire 15 à 25% du montant des rénovations thermiques sur son impôt sur le revenu. Avec le CITE, il est également possible de bénéficier de la TVA réduit à 5,5% sur la main d’œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.