Le bon matériel pour des petits plats mijotés

Aujourd’hui c’est l’automne, et qui dit automne dit retour des petits plats bien chauds que l’on mange en famille : gratins, fondues, viandes mijotées… C’est de ces dernières que je voudrais vous parler, parce que pour des bons plats mijotés, il faut du bon matériel!
Les grand-mères vous diront que « c’est dans les vieilles casseroles qu’on fait les meilleures soupes », mais sachez que les casseroles neuves peuvent donner de très bons résultats également!

Boeuf bourguignonLe mijotage, qu’est-ce que c’est?

Le mijotage est une cuisson lente en milieu humide. En pratique, cela consiste à faire cuire viandes et légumes dans une cocotte, avec des herbes aromatiques, des épices et une sauce à base d’alcool, de sauce tomate ou simplement d’eau.
Si le temps de cuisson d’un plat mijoté est long, parfois plusieurs heures, la préparation en revanche est généralement simple et rapide puisqu’il suffit de tout déposer dans la marmite, puis de surveiller de temps à autres afin d’éviter que les ingrédients attachent ou cuisent trop vite.

Quel matériel de cuisson?

La cocotte en fonte

A l’origine, les plats mijotés se faisaient dans une cocotte en fonte, un ustensile qui existe depuis des siècles et qui a donc eu le temps de faire ses preuves! La fonte permet une diffusion lente et uniforme de la chaleur, elle est donc idéale pour le mijotage.
Disponible en plusieurs tailles, ronde ou ovale, la cocotte s’adapte sur tous les feux, même l’induction. Elle se lave facilement à l’eau chaude savonneuse, mais n’aime pas trop le lave-vaisselle.

Cocotte minuteLa cocotte minute

Si la cocotte en fonte est indispensable à tous les amateurs de cuisine traditionnelle, elle est boudée par les adeptes de la cuisine rapide, qui n’ont pas le temps de surveiller la cuisson d’une blanquette pendant des heures. Ceux-ci ne doivent pas renoncer à la cuisine mijotée pour autant : l’autocuiseur (dit aussi cocotte-minute) est une alternative moderne à la cocotte.
L’autocuiseur a l’avantage d’accélérer considérablement le temps de cuisson des viandes : 25 min pour un poulet ou un gigot d’agneau, à peine 15 min pour un rôti de boeuf… au lieu de une à deux heures de cuisson dans une cocotte : le gain de temps n’est pas négligeable!
Toutefois, si la viande cuite ainsi est tendre, elle n’a pas le temps de s’imprégner des saveurs du vin ou des herbes aromatiques comme dans une cuisson classique. Par ailleurs la sauce est plus liquide et moins onctueuse qu’en cocotte.

Le robot cuiseur

Autre alternative à la cocotte : le robot cuiseur, qui a récemment fait son apparition dans les cuisines. Comme nous l’avions vu dans un précédent article, celui-ci permet à la fois de mélanger, de mixer, et de cuire. Il gère parfaitement le mijotage, et ne nécessite aucune surveillance. Il est lui aussi très rapide : 25 min pour un navarin d’agneau, 20 min pour une blanquette de veau, 10 min pour du lapin…
Plus pratique que la cocotte en fonte, des plats plus savoureux que dans un auto-cuiseur : c’est un bon compromis pour les recettes mijotées!

Quelques idées recettes

Cocotte coeur en fonteToutes les viandes, blanches ou rouges, volailles et gibiers, se prêtent au mijotage. Voici nos préférées :

Notre sélection de cocottes et autres mijoteuses

2 commentaires sur “Le bon matériel pour des petits plats mijotés”

    1. La cuisine dans une cocotte en fonte n’est pas très compliquée, au sens où il suffit d’y ajouter les ingrédients et de laisser cuire. Théoriquement, comme la cuisson se fait en sauce, il y a peu de risque pour que le plat attache. Mieux vaut toutefois surveiller la cuisson régulièrement, afin d’ajouter de l’eau si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *