Les enjeux de la RT 2012 : le bâtiment BEPOS

Suivant les impératifs de la RT 2012 et en vue de la RT 2020, et au vu des performances énergétiques à respecter, bon nombre de concepts ont adopté cette approche. BBC (bâtiment à basse consommation), maison écologique ou bioclimatique, tout autant que le Bâtiment à Énergie Positive (BEPOS) ou passive, quel serait l’exacte signification de ce dernier terme.

Qu’est-ce que le label BEPOS ?

Le BEPOS, Bâtiment à Énergie Positive, est une appellation lancée et soutenue par le collectif Effinergie. Ce label s’applique aux constructions prônant la basse consommation d’énergie et, par analogie, aux bâtiments passifs. Ils se caractérisent par de très faibles consommations énergétiques. D’ailleurs, ce type de bâtisses tend à inverser la tendance : produire davantage d’énergie qu’en consommer.

Il faut savoir que quel que soit le procédé constructif et les matériaux utilisés, un édifice aura toujours un impact énergétique sur l’environnement. En égard à ce dernier, toutes les mesures seront prises pour respecter au mieux la réglementation thermique.

À l’heure actuelle, le BEPOS ne possède pas de définition claire. Tout en se fixant des objectifs, il se contente de s’inscrire dans un cadre précis, celui de la réglementation : la loi Grenelle de l’Environnement et la RT 2012.

Au même titre que la maison écologique, certaines normes seront donc imposées aux experts de la construction en bois Belgique et professionnels de la maison à énergie positive. On peut, par exemple citer la prépondérance des matériaux de construction en bois.

À qui s’adresse le label BEPOS ?

Le label BEPOS est accessible à toutes les personnes, professionnels et particuliers, ayant à voir avec la construction et la rénovation de maison. En ce sens, tous types d’établissements peuvent être concernés :

  • Les collectivités ou les bâtiments à usage collectif, comme les écoles d’enseignement primaire et secondaire, les crèches et les établissements de santé.
  • Les constructions à usage d’habitation : tous les types de logements
  • Les locaux professionnels comme les bureaux
  • Les locaux commerciaux et ceux à usage industriel et artisanal
  • Les institutions publiques : tribunaux, complexes sportifs, gares, etc.

Un Bâtiment à Énergie Positive promet à ses occupants et aux usagers un maximum de confort et un gain d’économies. Les mots clés pour qualifier ce type d’habitation seront : sécurité, confort et autonomie.

Ces différents types de bâtis seront caractérisés par 2 dénominateurs communs : une architecture bioclimatique et une consommation d’énergie primaire égale ou inférieure à zéro. Fonctionnant de préférence aux énergies renouvelables, les équipements énergétiques devront dégager une marge référentielle (fixée par le programme Effinergie +). L’énergie produite sera thermique et électrique. Il va de soi que des travaux d’isolation vont de paire avec cette pratique.

Adhérer au label BEPOS

Les solutions et la mise en œuvre de bâtiment à énergie positive peuvent être implantées partout. Il suffit d’installations adaptées à l’environnement, avec des dispositifs de chauffage, de climatisation et de ventilation performantes. Ceci est di au fait que le mode de consommation énergétique a quasiment doublé avec l’utilisation d’appareils électroménagers et connectés.

En 2016, seules près de 300 maisons à énergie positive ont vu le jour. Or, le marché juteux de la rénovation énergétique représenterait plus de 28 millions de résidences principales.

Le label BEPOS est aussi une invitation à la conscience et à la responsabilité de tout un chacun pour une attitude responsable vis-à-vis de notre planète. D’ailleurs, la pratique va bien perdurer dans le temps surtout aux dispositifs relatifs à la maison écologique pour ne citer que les nouvelles normes RT2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *