Ombrage extérieur : un dispositif à plusieurs utilités

Grâce à leur légèreté, les voiles d’ombrage évoquent un sentiment de liberté tout en apportant une note design à votre jardin. Très pratiques, elles permettent de disposer d’une ombre bienfaisante à l’extérieur et offrent aussi une fonction de protection contre la pluie. Afin de révéler leur gracieuse beauté, les voiles d’ombrage doivent être installées correctement.

Tout le confort d’un ombrage

Fixée au mur de votre maison, la voile d’ombrage se présente comme un prolongement qui procure une ombre bénéfique sur une terrasse. Elle vous protège aussi des rayons brûlants du soleil et de la pluie selon le modèle choisi. Ce genre de dispositif permet aussi de passer des moments à l’abri et protéger les plantes contre les radiations solaires fortes. Installée près de la piscine, votre voile d’ombrage veille sur votre transat de manière à vous assurer une bonne fraîcheur aux heures les plus chaudes de la journée. Pour un effet cosy dans le jardin, vous pouvez aussi la tendre au-dessus d’un salon et créer ainsi un endroit où il fait bon de se reposer et passer d’agréables moments à l’abri des regards.
Sur un coq dans le transat, vous pouvez découvrir plusieurs modèles de voiles d’ombrage de jardin, adaptés à tous les besoins et goûts. Vous pouvez aussi y trouver des voiles avec des applications intéressantes pour le potager. Ces dernières serviront à apporter l’ombrage idéal pour certaines plantes fragiles comme les salades. En outre, les poteaux de fixation des voiles peuvent également trouver une nouvelle fonction en servant de supports pour les plantes grimpantes. Cela donnera une touche très originale à votre potager.

Comment installer convenablement vos voiles d’ombrage ?

Pour une bonne mise en place des fixations, vous devez d’abord déterminer l’emplacement de votre voile en vous référant au mouvement du soleil et à celui du vent dominant. Ces paramètres déterminés, il ne vous reste plus qu’à installer votre toile d’ombrage. Dans ce cas, apporter un soin particulier aux fixations est de mise. Ces dispositifs doivent en effet, être parfaitement solides et de très bonne qualité. Il ne faut pas non plus oublier de calculer la surface totale que va prendre votre voile en ménageant un espace de 30 cm entre les points d’accroches et les angles. Cela vous permettra de régler aisément les tendeurs d’ajustage et accorder une légère inclinaison ainsi qu’un discret mouvement de torsion à votre toile. Ces critères sont essentiels afin que le dispositif ne retienne pas l’eau de pluie et qu’elle ait moins de prise de vent.
Si votre toile est fixée au mur, il ne faut surtout pas hésiter à solliciter un scellement chimique pour plus de solidité. Si toutefois, vous avez opté pour une fixation indépendante, privilégiez les poteaux en acier galvanisé ou en inox pour plus de résistance. Si vous préférez plutôt le bois, optez pour une essence imputrescible (de classe 4 ou plus) et des poteaux avec une dimension minimale de 125 x 125 mm. Dans tous les cas, vous devez enfoncer profondément et solidement vos poteaux dans le sol pour que votre voile ne se plie pas facilement sous la force du vent. Enterrez le poteau d’un tiers de sa longueur et ensuite le maçonner avec un mortier bien dosé en ciment est ainsi recommandé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.