Préparer facilement des glaces maison

Préparer soi-même des glaces et sorbets est tout à fait faisable. En plus du plaisir de déguster ses propres préparations, cela représente d’ailleurs de nombreux avantages : possibilité d’inventer ses propres parfums, contrôle total des ingrédients… Deux appareils permettent principalement de réaliser des glaces : la sorbetière et la turbine à glace. Chacune d’elles a ses propres spécificités.

Sorbetières et turbines ont le même mode de fonctionnement : elles sont composées d’une cuve et d’une pale. Il suffit de verser la préparation dans la cuve, d’enclencher la pale (qui fonctionne grâce à un petit moteur) et de laisser faire la machine. Au bout de trente minutes à une heure, on obtient une crème glacée onctueuse.
La principale différences entre les deux appareils tient à la fabrication du froid : la sorbetière le maintient mais ne le produit pas, alors que la turbine génère elle-même du froid.

La sorbetière

GlaceMeilleure marché que la turbine à glace (à partir de 30 €), moins encombrante, la sorbetière est idéale pour une utilisation ponctuelle et familiale. Puisqu’elle n’est pas capable de produire du froid, il faut placer la cuve dans un congélateur au moins une dizaine d’heures avant de l’utiliser. C’est là son principal défaut : il est nécessaire de prévoir un peu à l’avance ses envies de glace, et de disposer d’un congélateur assez gros pour y stocker la cuve.

La turbine à glace

La turbine au contraire fabrique du froid à la demande grâce à un groupe réfrigérant intégré. On les appelle d’ailleurs également « turbines autonomes ». Un avantage qui n’a pour inconvénient que son prix (à partir de 150 €), beaucoup plus élevé que celui d’une sorbetière. C’est pourquoi les turbines à glace sont généralement réservées à des utilisations professionnelles, d’autant plus qu’elles sont adaptées à des préparations en série et en grande quantité.

Comment choisir?

Les principaux critères de choix sont le prix et l’utilisation prévue. Inutile d’investir dans une machine coûteuse si vous n’avez l’intention de faire des glaces que pendant les vacances. A l’inverse, si vous avez l’habitude d’en préparer très régulièrement, l’utilisation d’une sorbetière classique sera vite contraignante.
Posez-vous également la question de l’encombrement : une sorbetière est petite et légère, elle se range facilement et peut se stocker dans un placard quand elle n’est pas utilisée. Plus grosse, plus lourde, la turbine est quant à elle destinée à rester sur le plan de travail.
Concernant la capacité, les sorbetières sont généralement plus petites que les turbines, mais cela dépend des modèles. A titre indicatif, une cuve de un litre permet de préparer de la glace pour une famille, soit 4 à 6 personnes (selon l’appétit).
Enfin, le temps de refroidissement est à prendre en compte, puisque contrairement à la turbine qui permet de préparer des glaces à la demande, la sorbetière doit être refroidie quelques heures à l’avance, et demande donc un peu de prévoyance.

Un appareil indispensable?

Est-il vraiment indispensable d’investir dans un appareil spécifique pour préparer des glaces? Bien sûr que non. Sorbetières et turbines permettent d’obtenir des préparations plus onctueuses, toutefois il est tout à fait possible de s’en passer, surtout si vous ne mangez de la glace que de façon occasionnelle. A base de lait concentré sucré, de fruits surgelés, avec ou sans œufs, il existe de nombreuses recettes, il n’y qu’à consulter les sites culinaires pour s’en rendre compte.
Sachez également que des systèmes permettent de transformer un blender ou un appareil multifonction en sorbetière, ce qui évite d’avoir à investir dans un nouvel appareil électroménager.

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *