Quelques astuces pour bien choisir sa charmotte, le panier idéal pour la récolte

Autrefois, tous les habitants de la campagne avaient une charmotte, qu’ils utilisaient pour ramasser les champignons en automne, pour la cueillette des jonquilles au printemps, comme pour la récolte des cerises en été. C’était le panier indispensable !
Un peu démodée voire carrément oubliée ces dernières années, la charmotte revient aujourd’hui dans les rayons des jardineries, et fait à nouveau partie des équipements essentiels du jardinier occasionnel ou confirmé.

Mais qu’est-ce qu’une charmotte ?

Ce joli nom un peu désuet désigne un panier spacieux, généralement d’une trentaine de centimètres de haut, équipé d’une lanière en cuir afin de pouvoir être porté à l’épaule ou en bandoulière. Il permettait ainsi au cueilleur d’avoir les mains libres pour la récolte ou pour monter tout en haut du cerisier ou du noyer (pour les plus courageux !).
Historiquement, cette sangle n’était pas réglable car réalisée sur-mesure, aux dimensions de son propriétaire : la charmotte se conservait alors toute une vie !

Certains modèles plus élaborés sont équipés d’un couvercle, qui peut fermer via une boucle : une sécurité en cas de chute, pour éviter que la cueillette se disperse !

La charmotte peut également avoir une ou deux anses, mais ce n’est pas une nécessité. Comme le couvercle, l’anse était une « option » propre à chaque vannier, à chaque région et à chaque secteur d’activité.

Que récolter avec une charmotte ?

Dans la tradition, ce panier était essentiellement utilisé pour la vigne, les champignons, ainsi que les petits fruits tels que les cerises ou les mirabelles.

Mais la charmotte est tellement pratique, qu’on prend vite l’habitude de l’emmener avec soit au verger ! Pommes, poires, pêches, noix, noisettes… on peut y récolter tout ce que l’on veut. L’osier naturel permettant une légère ventilation, on pourra même y laisser les fruits quelques heures à quelques jours sans risque (selon la fragilité de chacun : les champignons par exemple se conserveront bien moins longtemps que des pommes ou des poires).

Et même si elle n’était pas tout à fait prévue pour cela à l’origine, rien ne vous empêche d’utiliser une charmotte pour ranger vos bouquets de fleurs ou au retour du potager, pour transporter poireaux et carottes.

Comment choisir sa charmotte ?

La véritable charmotte est en osier. Et même si on peut aujourd’hui en trouver qui sont tressées dans des bois exotiques ou des matériaux synthétiques, on vous recommande de rester fidèle à la charmotte française, fabriquée artisanalement avec de l’osier naturel.
C’est une garantie de qualité, pour un prix pas forcément plus élevé. Et vous serez ainsi certains de garder votre charmotte pendant de longues années !

Par ailleurs, acheter son panier dans une vannerie artisanale permettra de le faire réparer plus facilement si, au fil du temps, un brin se casse.

Attention, la vraie charmotte possède une lanière, c’est ce qui fait d’ailleurs tout son intérêt, et la différence avec un panier classique ! Or certains marchands vendent des paniers pour la récolte, avec des anses mais sans sangle, sous le nom de « charmotte » : cette appellation n’a pas lieu d’être, ne vous laissez pas avoir…

Selon les vanniers, cette lanière peut être en cuir ou en tissu. Autrefois, elle était généralement en cuir, mais aujourd’hui on en trouve plutôt en tissu (coton ou nylon selon le niveau de qualité) : dans ce cas, pensez à vous renseigner sur la possibilité de la changer, lorsqu’elle sera usée… De même, cette sangle autrefois coupée sur-mesure est désormais réglable : un peu moins authentique, mais beaucoup plus pratique, surtout si on est plusieurs dans la même famille à l’utiliser !

Si vous avez l’intention d’utiliser votre charmotte pendant de longues heures, nous vous recommandons de choisir une forme un peu arrondie, qui épousera la forme de votre hanche et ne vous blessera pas en se balançant. N’hésitez pas à essayer différents modèles, afin de trouver celui qui sera le plus adapté à votre corpulence et qui vous semblera le plus agréable à porter.

Faut-il choisir une charmotte avec un couvercle et un système de fermeture ? Sur ce point, c’est à vous de décider ! D’origine, certaines en avaient et pas d’autres. Mais si vous êtes un peu maladroit, on vous recommande cette option, qui pourra éviter certains accidents !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.