Préparation des crêpes

Tout pour des crêpes parfaites!

Aujourd’hui c’est la Chandeleur, le jour des crêpes! Mais savez-vous comment réaliser de belles crêpes, bien rondes, pas trop épaisses, qu’on peut faire sauter sans qu’elles accrochent à la poêle?

Le bon matériel

C’est dans les vieilles casseroles qu’on fait les meilleures soupes… ou pas! L’adage n’est pas forcément vrai concernant les crêpières. Celles d’autrefois attachaient souvent, elles nécessitaient d’ajouter de la matière grasse. Les appareils actuels sont beaucoup plus simples d’utilisation.
Les particuliers ont principalement le choix entre deux modèles : la crêpière électrique et la poêle à crêpe. Dans les deux cas, il convient de les choisir avec un revêtement antiadhésif : cela facilite grandement la cuisson!

  • Cuisson des crêpesLa crêpière électrique est sans doute le mode de cuisson le plus pratique, puisque la température se règle automatiquement. Il n’y a ainsi aucun risque de gâcher une louche de pâte en la versant sur une plaque trop chaude ou trop froide. La cuisson est également plus rapide qu’avec une poêle classique.
    Il existe différents modèles, qui permettent de cuire soit une seule grosse crêpe, soit plusieurs petites à la fois. Ce dernier produit est plus convivial puisqu’il permet de servir plusieurs personnes en même temps, mais il faut savoir que ces « mini crêpes » sont plus difficiles à garnir.
    Certaines crêpières multifonctions peuvent également faire office d’appareil à raclette, de grill, de plancha, etc.
  • La crêpière à main (ou poêle à crêpe) est le mode de cuisson traditionnel des crêpes. Elle est moins pratique à l’usage, mais elle passe au lave-vaisselle! Elle est également moins encombrante qu’un appareil électrique, et beaucoup plus économique.
    C’est une bonne alternative si vous cuisinez des crêpes assez rarement, ou uniquement pour de petits comités.

Il existe également des crêpières en fonte, destinées à des utilisations intensives donc plutôt réservées aux professionnels, ou au gaz. Ces dernières sont appréciées pour des utilisations nomades puisqu’elles peuvent fonctionner à l’aide d’un réchaud.

Notre shopping : la boutique en ligne Top Marques propose de nombreux modèles électriques à partir de 47 €. La plupart sont fournis avec tous les accessoires nécessaires à la réalisation de crêpes fines et uniformes : étaleur, pinceau, louche…

La bonne recette

Si la recette de la pâte à crêpe n’est pas très compliquée, quelques astuces peuvent tout de même être bien utiles en cas de grumeaux, de pâte trop épaisse ou collante :

  • Préparation des crêpesPour éviter les grumeaux, utilisez une farine très fluide. L’idéal est de la tamiser afin qu’elle soit la plus fine possible. Il est conseillé également d’incorporer le lait progressivement, en mélangeant énergiquement.
    Si malgré tout les grumeaux sont là, versez la pâte dans un blender ou un mixer, et donnez quelques impulsions : les amas de farine devraient avoir disparus!
  • Si votre pâte est trop épaisse ou collante, évitez de la fluidifier avec du lait : préférez un peu d’eau, du cidre ou de la bière. Les crêpes seront ainsi plus légères.
  • Si votre pâte est un peu élastique, laissez-la reposer une heure ou deux à température ambiante avant de la cuire.

Les bons gestes

Il ne suffit pas d’avoir une crêpière flambant neuve, encore faut-il savoir l’utiliser :

  • Évitez de graisser la plaque. Nous avons encore très souvent l’habitude de faire chauffer un filet d’huile ou une noisette de beurre sur la crêpière avant d’y verser la pâte à crêpe. Or, cela est totalement inutile sur les nouveaux appareils, qui ont tous reçu un traitement antiadhésif.
    Non seulement graisser la crêpière est un apport de matière grasse superflu, mais cela risque de faire vieillir la plaque plus rapidement.
  • Attendez que la plaque soit chaude : verser la pâte à crêpe sur une surface pas assez chaude allongera le temps de cuisson, et fera durcir les crêpes. Celles-ci seront plus tendres si elles sont cuites rapidement sur une plaque à la chaleur adéquate.
  • Evitez de garnir les crêpes sur l’appareil. Mieux vaut attendre que la crêpe soit cuite, la déposer dans l’assiette, et seulement alors y déposer la garniture de votre choix. Certains ingrédients risquent en effet de détériorer la plaque de cuisson, soit à cause des graisses (la charcuterie notamment), du sucre (le caramel, la confiture…) ou encore de l’acidité (la tomate, le citron…).

Pour une Chandeleur réussie, il faut également penser à respecter les traditions! On n’oubliera donc pas de faire sauter les crêpes de la main droite, une pièce de monnaie serrée dans la main gauche, de conserver la première crêpe dans une armoire pendant un an, et d’allumer toutes les bougies de la maison. Cela devrait vous garantir une année pleine de richesses et des récoltes abondantes.

Quelques idées de garniture

Les blogueuses ne manquent pas d’idées pour rendre la Chandeleur encore plus gourmande! Il ne vous reste donc plus qu’à vous inspirer de leurs idées…

Nous vous souhaitons une joyeuse Chandeleur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *